Comment maîtriser la technique de boxe Rockocini Balobota ?

Vous le savez si vous avez lu ma bio, ma grande expérience m’a conduit a créer et développer ma propre technique de boxe française. Comme tous les grands inventeurs, j’ai donné mon propre nom, Rockocini Balobota, à cette technique secrète. Eugène Poubelle a créé la poubelle, le Comte de Sandwich a créé le sandwich, Rockocini a créé la légendaire technique spéciale Rockocini Balobota.

Un magicien ne révèle jamais ses secrets, mais j’ai envie de faire une exception pour vous, chers lecteurs. Que vous soyez boxeur aguerri ou combattant débutant, je vous livre ici la recette miracle pour maîtriser la fameuse Rockocini Balobota en 10 étapes. La technique a beau être relativement simple, elle requiert beaucoup de pratique. On prend une bonne dose de motivation, on se prépare à un entraînement rigoureux, on respire un grand coup et c’est parti !

Etape 1 : Tenez vous droit

Etape 1 - Se tenir droit

Aucun grand boxeur ne vous dira le contraire, maîtriser les meilleures techniques de combat commence toujours par une totale maîtrise de son corps et une position idéale. Vous verrez que pour envoyer des Rockocini Balobota a la figure de votre adversaire, le jeu de jambes a toute son importance.

La première chose à faire est donc de vous tenir droit sur vos jambes et d’avoir un total contrôle sur ces dernières. Tel le funambule qui avance avec un calme olympien sur sa ligne suspendue, le boxeur qui maîtrise la Rockocini Balobota sait exactement comment placer ses jambes dans son environnement. Vous ne devez pas simplement être en contact avec le sol, vous devez DEVENIR le sol. Etre en totale communion avec le monde qui vous entoure et votre monde intérieur. N’oubliez pas de maîtriser votre respiration. Chaque expiration contrôlée est un pas de plus vers une exécution parfaite de la Rockocini Balobota, et donc vers la victoire.

Etape 2 : Levez la jambe droite le plus haut possible

Etape 2 - Lever la jambe

Une fois que vos jambes ne font plus qu’un avec votre esprit et votre environnement, nous passons à la seconde étape où les choses sérieuses commencent. C’est le début de l’exécution de ma technique. Vous devez lever la jambe droite (j’insiste sur ce point, lever la jambe gauche invalidera toute tentative de réalisation de la Rockocini Balobota). Avec de la pratique, vous arriverez à la lever de plus en plus haut.

Vous devez vous dire que votre objectif est que votre pied touche les nuages (ou le plafond de votre salle d’entraînement). C’est le seul moyen de réunir en vous suffisamment de motivation pour exécuter un lever de jambes spectaculaire et surtout digne d’une belle Rockocini Balobota. Idéalement, l’espace entre vos cuisses doit réaliser un angle d’environ 90 degrés.

Etape 3 : Donnez un coup de pied au visage de l’adversaire

Etape 3 - Coup de pied

Alors que votre jambe tutoie les étoiles, fermez les yeux, inspirez un grand coup et bloquez votre respiration. Si vous avez l’impression que le temps s’est arrêté, vous êtes sur la bonne voie. Pas besoin d’ouvrir les yeux pour observer le visage de votre opposant : les grands boxeurs regardent avec l’esprit. Ce visage, c’est votre cible. Votre objectif est que votre pied droit épouse la forme de son visage dans un fracas tonitruant.

C’est le début de la technique explosive de Rockocini Balobota, qui fera comprendre sur le moment à votre adversaire qu’il n’a déjà plus aucune chance. Attention, une fois le coup de pied décoché dans le visage de votre adversaire, ce n’est pas le moment de vous relâcher. Vous n’en êtes encore qu’au début de la réalisation de la technique, jeune padawan.

Etape 4 : Baissez votre jambe avec précision

Etape 4 - Baisser la jambe

Si votre adversaire a déjà abandonné dans sa tête toute chance de victoire (et il a bien raison), ce n’est pas le moment pour vous de vous relâcher, bien au contraire. Après ce coup de pied magistral, baissez la jambe. Mais pas de précipitation, cette baisse de jambe ne signifie pas relâcher toute la puissance que vous avez mise dans votre coup. Elle signifie que vous devez repositionner votre corps avec la plus grande des précisions et la plus grande des sérénités, ce qui est la clé de la technique de Rockocini Balobota comme expliqué à l’étape 1. Respirez, repositionnez votre jambe avec la grâce d’un cerf et gardez une concentration maximale pour la suite des opérations.

Etape 5 : Redressez la cheville gauche

Etape 5 - La cheville

Jusqu’ici plutôt discrète, votre jambe gauche n’est pas là pour faire de la figuration lors d’une Rockocini Balobota, bien au contraire. Exécuter cette technique nécessite de faire travailler votre esprit et votre corps dans son intégralité, sans quoi vous ne pourrez jamais prétendre la maîtriser. A cette étape, tout se joue dans les détails, au niveau de la cheville. Comme un aviateur qui doit contrôler chaque élément à la perfection pour faire arriver son engin à bon (aéro)port, vous devez positionner chaque parcelle de votre corps de façon à créer un mouvement fluide, majestueux et destructeur.

Dans notre cas et à cette étape précise, c’est au niveau de votre cheville gauche que vous devez concentrer votre attention. Vous devez la redresser très légèrement de façon à diriger votre puissance corporelle vers votre poing droit, qui sera le principal protagoniste de la prochaine étape. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sur la façon de positionner votre cheville gauche. Encore une fois, c’est votre esprit qui vous guidera. Lorsque vous serez sur la bonne voie, vous le saurez. C’est ce qui fait toute la magie et la puissance de la technique de Rockocini Balobota.

Etape 6 : Décrochez un crochet du droit destructeur

Etape 6 - Le crochet

Vos fluides corporels sont maintenant concentrés dans votre poing droit, prêt à en découdre. Votre adversaire, qui n’est clairement pas prêt pour ce qui l’attend, se remet à peine de ses esprits et commence à comprendre qu’il n’est pas face à un boxeur ordinaire. C’est le moment d’anéantir ce qui lui reste d’espoirs de victoire en lui décrochant un crochet du droit spécial Rockocini Balobota.

Avec toute la puissance et la sagesse que vous avez accumulées depuis le début de l’exécution de la technique, faites virevolter votre poing droit en direction de sa joue gauche. A ce moment précis, votre mouvement de bras doit être si rapide que votre opposant ne doit pas avoir le temps de lever ses gants.

Etape 7 : Enchaînez avec l’uppercut

Etape 7 - Uppercut

C’est le grand final. Ne pensez pas que votre crochet, aussi destructeur soit-il, suffise à enterrer votre adversaire. Pour le mettre au tapis, vous devez en une fraction de seconde rattraper votre adversaire avant qu’il se s’effondre avec votre poing gauche. Juste après votre crochet, pensez à bien positionner votre corps et envoyez-lui un uppercut du gauche.

Vous devez bien garder en tête à ce moment là que ce coup est le point d’orgue de l’enchaînement. Cet uppercut ne doit donc pas être un simple coup : il représente le grand final de la Rockocini Balobota, qui doit être le coup final qui signe la fin du combat pour votre adversaire.

Etape 8 : Observez votre adversaire au sol

Etape 8 - Le K.O.

Inutile de vous préciser qu’à cette étape de la technique, votre adversaire est K.O., et pas qu’un peu. C’est donc le moment d’observer avec satisfaction que votre abnégation, votre maîtrise de corps et d’esprit et votre travail ont payé et que votre adversaire, malgré toute sa bonne volonté, n’a absolument rien pu faire.

Etape 9 : Vous avez gagné

Etape 9 - La victoire

Si un bon boxeur se doit de rester humble, il doit également être capable de savourer sa victoire lorsque l’occasion se présente. Pas de fausse modestie : vous avez réussi a exécuter une Rockocini Balobota parfaite contre votre adversaire. Levez vos poings dans un geste triomphal et lancez un regard satisfait mais toujours déterminé en direction de la foule en liesse qui acclame votre exploit.

Etape 10 : Enchaînez avec le combat suivant

Etape 10 - Le combat suivant

Ne vous reposez pas sur vos lauriers. Le chemin est encore long. Si vous maîtrisez désormais ma technique, seule la pratique et l’expérience du ring vous permettra de la perfectionner. Répétez donc chaque étape minutieusement contre l’opposant suivant. Avec de l’entraînement, vous arriverez même à décrocher plusieurs Rockocini Balobota dans un même combat. Personnellement, mon record est à 13 en l’espace de deux rounds. Autant vous dire que le combat et mon adversaire n’ont pas duré longtemps. Je suis aussi parvenu à en réaliser 37 de suite sur mon fidèle punching-ball. Tout est affaire de motivation et de tranquillité d’esprit !

Conseils et avertissements

  1. Sachez rester combatif en toute circonstance. Un boxeur qui souhaite maîtriser la Rockocini Balobota ne doit jamais baisser les gants et doit aller jusqu’au bout.
  2. Bien que la technique soit radicale, ne sous-estimez jamais votre adversaire. Peut-être que lui aussi maîtrise la Rockocini Balobota. Un boxeur qui ne connaît pas la peur n’a pas sa place sur un ring de boxe.
  3. Je ne le dirai jamais assez : écoutez votre corps et votre esprit pendant chaque seconde de réalisation de la technique.

Matériel nécessaire

  1. Une motivation à toute épreuve
  2. Des heures d’entraînement
  3. Un adversaire prêt à en découdre
  4. Un esprit sain dans un corps sain

Citations

"Une étape à la fois. Un coup de poing à la fois. Un round à la fois."

– Creed : L’héritage de Rocky Balboa